Exposition 2005 << Retour

Splendeurs de la peinture Italienne 1250 - 1510

Dans ce nouvel ensemble de vingt-trois tableaux, mentionnons particulièrement le Martyre de sainte Lucie, peint vers 1250-1270.
L’Enterrement de saint Jean-Baptiste de Lorenzo Veneziano, une découverte, a rejoint le musée des Beaux-Arts de Tours.
L’exposition incluait également un chef-d’œuvre d’Agnolo Gaddi, la Vierge d’Humilité avec six anges datant de la fin du XIVème siècle et contemporaine des célèbres fresques racontant la légende de la Vraie Croix qu’il peignit pour Santa Croce à Florence. La richesse des tissus, le foisonnement et la préciosité des détails, l’utilisation de la lumière et des ombres pour créer les volumes, l’assouplissement des tissus, tout y annonçait le Gothique International.
Le développement de ce nouveau style était par ailleurs représenté dans l’exposition par l’exubérante décoration de la Vierge d’Humilité d’Alvaro Pirez d’Evora et son magnifique fond d’or gravé de feuillages, dont toutes les laques sont de plus parfaitement conservées.
Citons aussi trois chefs-d’œuvre siennois. Deux charmantes Vierge à l’Enfant de celui qu’on a nommé « l’Angelico de Sienne », Sano di Pietro, qui reprend les modèles de la grande tradition siennoise, ceux des Lorenzetti et de Simone Martini. Et dans un registre totalement différent, la première représentation, semble t’il, d’un schéma iconographique qui connaîtra bientôt un grand succès : l’Ecce Homo peint par Giovanni di Paolo.
Mais l’événement majeur de cette exposition fut sans doute la découverte de l’inédite Vierge à l’Enfant entourée de chérubins de Liberale da Verona, rarissime tableau d’un peintre qui exerça surtout son talent comme miniaturiste et qui nous donna à voir son imaginaire fabuleux, quasi surréaliste, avec son sens de la mise en scène, son expressionisme débridé.

>> Voir les photos

Catalogue

Catalogue - 45 euros