Exposition 1998 << Retour

Trente-Trois Primitifs Italiens de 1310 à 1500 : du Sacré au Profane

Cette première exposition dans notre galerie parisienne réunissait trente-trois tableaux de 1310 à 1500, de l’époque de Cimabue à celle de Botticelli.

Toutes ces œuvres appartenaient à la galerie et représentaient en somme simplement un moment de notre activité, puisque nous avons au fil des années un nombre à peu près constant de tableaux de cette période.
Ceux qui connaissaient déjà bien cette époque ont pu y découvrir des peintres rarissimes : le Maître de San Torpé , Naddo Ceccarelli, Matteo Giovannetti et Nicola di Ulisse da Siena.

Ceux qui la connaissaient moins bien ont pu y parcourir un large panorama qui s’étendait sur deux siècles et où les principaux centres artistiques étaient représentés.

Le hasard de nos achats nous a également permis d’illustrer dans cette exposition deux mouvements essentiels pour l’art des XIVème et XVème siècles :

. la culture avignonnaise d’abord, un épisode encore très peu étudié qui prit place au moment où Avignon devint le siège de la papauté de 1309 à 1377. Les artistes italiens, déracinés et confrontés à l’art français et flamand, inventèrent alors un style totalement nouveau et Avignon devint un lieu de rencontre international où les peintres, libérés de la tradition, surent faire preuve d’audace.
. le Gothique International ensuite, dont Gherardo Starnina et Lorenzo Monaco furent les deux principaux représentants. Nous montrions notamment ici trois œuvres de Starnina, des œuvres très achevées et d’un grand raffinement.

Catalogue